Qu'est-ce que c'est ?

Nos oignons est une association à but non-lucratif créée pour collecter des dons afin de faire tourner des nœuds de sortie Tor.

À propos de Tor

Tor est un système permettant d'anonymiser les connexions et de contourner la censure dans le réseau Internet. Tor est à la fois un logiciel, un réseau de relais composé de plus de 7 000 serveurs et un projet autour duquel gravite une quarantaine de personnes.

Plus d'information sur le fonctionnement du réseau Tor sur Wikipédia.

Comment ça s'utilise ?

Pour communiquer à travers le réseau Tor, il est recommandé d'utiliser le Tor Browser, Tails ou Orbot selon les besoins et le matériel.

Il n'est pas nécessaire de faire quoi que ce soit pour tirer profit des relais mis en place par Nos oignons : ils font partie des serveurs qui peuvent être utilisés aléatoirement par le client Tor.

À propos de Nos oignons

L'action de Nos oignons concerne la partie « relais » du système : nous voulons participer à améliorer la qualité du réseau Tor en faisant fonctionner des « gros » relais. Ces relais se trouvent dans des data centers prévus pour héberger des serveurs au sein du réseau Internet, et sont donc dotés d'une bande passante conséquente.

Cela coûte bien entendu plus cher qu'une simple connexion ADSL, c'est pour cela que nous nous sommes regroupés en association à but non lucratif, et que nous collectons en permanence des dons de la communauté.

Mais alors, vous aidez des méchants ?

Tor, et plus généralement les logiciels permettant de protéger ses communications électroniques, servent à tout le monde. Ce n'est pas parce qu'Internet permet habituellement de connaître l'origine d'une communication qu'il faut profiter de ce détail technique pour mettre tout le monde sous surveillance. Tor permet tout simplement de continuer à utiliser Internet sans être a priori coupable.

Les « méchants » n'ont attendu ni Internet ni Tor pour disposer de moyens de communication. D'ailleurs, ils disposent des ressources nécessaires pour mettre en place leurs propres réseaux de communication (par exemple en piratant des milliers de machines pour héberger des contenus illégaux dans la plupart des juridictions).

L'utilisation de Tor est gratuite pour qui dispose d'un ordinateur et d'une connexion Internet. Cela le rend donc accessible à des personnes n'ayant que très peu de ressources. Par exemple à des femmes qui souhaitent échapper à la surveillance d'un conjoint violent.

Et c'est légal tout ça ?

Un relai Tor est un simple transporteur d'information (mere conduit) au sens de l'article 12 de la directive européenne 2000/31/CE du 8 juin 2000 : nous ne sommes pas à l'origine des transmissions, nous ne sélectionnons pas les destinataires des transmissions, nous ne sélectionnons pas et ne modifions pas les informations faisant l'objet des transmissions. Nous ne sommes donc pas responsables des informations que nous relayons.

Cet article a été transcrit en droit français par l'article L32-3-3 du Code des Postes et Communication Électroniques.